Logiciels compatibles aux livres Numa

Le choix du logiciel utilisé pour exploiter les livres Numa va dépendre des besoins de l'élève.

Un logiciel spécifique d’aide à la lecture n'est pas nécessaire ? 

Dans ce cas, vous pouvez ouvrir et compléter les livres Numa dans un programme PDF tout à fait standard.
Il en existe plusieurs, le plus souvent gratuits et offrant des fonctionnalités différentes dont pour la plupart celle d'écriture. Attention : tous ces programmes ne reconnaissent pas les adaptations spécifiques des livres Numa.

Le choix du programme PDF dépendra principalement des besoins et de l'outil numérique utilisé.

Voici une liste non-exhaustive de programmes PDF compatibles avec les livres Numa :

  • Adobe Acrobat (gratuit, Windows)
  • Adobe Acrobat Pro (payant, Windows)
  • Foxit PDF Reader (gratuit, Windows)
  • Nitro PDF Reader (gratuit, Windows)
  • Nitro PDF Pro (payant, Windows)
  • Notability (payant, I-Pad)
  • OneNote (gratuit, Windows, Apple, Androïd)
  • PDF Xchange Editor (gratuit, Windows)
  • PDF Xchange Viewer (gratuit, Windows)
  • Preview/Aperçu (gratuit, Apple)

 Des logiciels spécifiques d’aide à la lecture et/ou à l’écriture sont nécessaires ?

Aujourd’hui, pour des raisons techniques, seuls certains logiciels permettent d’exploiter pleinement toutes les fonctionnalités des livres Numa : lecture automatique dans la bonne langue (même pour un texte multilingue) et suivant la mise en page (reconnaissance des tableaux, colonnes,...). Il s'agit des programmes : SprintPlus, Wody, Kurzweil3000, Textaid. Les autres logiciels comme DysVocal, Lexibar, Medialexie,etc sont capables de lire les textes mais ne reconnaîtront pas les adaptations Numa.  Nous espérons que, dans un avenir plus ou moins proche, ils les reconnaîtront. En tout cas, nous y travaillons.

Ces logiciels d'aide à la lecture sont d’une aide indéniable pour les élèves dyslexiques car ils leur offrent différentes options personnalisables qui leur permettent d'accéder au sens du texte. Citons la possibilité  : 

  • de modifier la vitesse de lecture du texte selon le besoin ;
  • de choisir la longueur de texte lu d’un trait (par mot, par phrase, par paragraphe, en continu,etc) ;
  • de choisir la voix et la langue pour la lecture du texte ;
  • de choisir la couleur de surlignage des mots au fur et à mesure qu’ils sont lus par le logiciel ;
  • d' activer ou de désactiver la voix selon le besoin ;
  • etc.

Pour les élèves dysgraphiques, dysorthographiques ou dyspraxiques, une prise de note dactylographiée, l’accès à la prédiction de mots et/ ou au correcteur orthographique, la possibilité d’utiliser la fonction de dictée vocale, sont également indispensables pour pouvoir annoter et compléter comme ils le veulent. Les documents ainsi produits sont également plus lisibles pour eux-mêmes et pour leurs enseignants !

Ces logiciels sont donc pour tous ces élèves incontournables !